La Multidimensionnalité.

Les faits liés à la multi dimensionnalité de l'être figurent parmi les plus troublants et les plus extraordinaires.

Les premières informations concernant cet important sujet remontent à ma prime jeunesse. J'étais impressionné par les écrits de Lobsang Rampa (1910-1981),  décrié comme beaucoup de Grands Etres venus en incarnation  pour nous enseigner. Il expliquait qu’il avait rejoint un autre corps physique que le sien dont il n’avait plus besoin, avec l’accord  de celui qui lui laissait son corps.

 Depuis, j’ai lu beaucoup d’ouvrages, en particulier sur ce que l’on appelle, en anglais, les « walk in » dont parle, de manière remarquable, Anne Givaudan (2001). Un walk in est un « transmigré » qui vit à l’intérieur d’un corps qui ne lui appartient pas mais dont il a pris possession après un pacte d’alliance avec une autre âme. Cet échange de corps peut être comparé avec l’adombrement du Maître Jésus par le Christ dont parlent certains ésotéristes.

 Il faudrait aborder le délicat sujet des possessions dites négatives, mais remercier aussi l’excellent travail des thérapeutes, chamans et autres groupes de prières dirigés par un médium, guidé par une entité supérieure appelée Médecin du Ciel. La possibilité qu’une âme puisse habiter un autre corps m’avait ouvert l’esprit et sans doute aussi la conscience.

A une autre époque où j’étudiais le  bouddhisme, j'apprenais que les Grands Etres, appelés Boddhisattvas, pouvaient s’incarner dans plusieurs corps physiques, jusqu’à 7, à la même époque, afin d'apprendre et de comprendre plusieurs expériences en même temps. Mais je ne comprenais pas comment cela pouvait marcher.

 C’est au sein d'un Ordre Initiatique appelé "Ecole des Mystères",  que je compris  le processus et que j’incorporais un élément de grande importance sur ce sujet : l’âme serait sécable. L’âme pourrait se séparer, se diviser. Une même âme dans plusieurs corps serait ainsi possible. Petit à petit, je me fis à cette idée,  puis elle me sembla simple et normale. 

Dans les années 1980, je compris, mieux encore, ce principe grâce à la lecture d’un livre de Seth, canalisé par l’américaine Jane Roberts (1929/1984). Seth nous informait que nous créons notre propre réalité. Aujourd'hui, la physique quantique approuve cette affirmation. De son côté, Michael Talbot (1953-1992) auteur du célèbre : "l’Univers est un hologramme" confirme cette possibilité. Selon lui, le corps physique pourrait être l’hologramme  manifesté de notre corps psychique.

La réalité et le temps seraient ainsi remis en cause, comme le mal lui-même qui n’existerait que par l'action de nos pensées négatives.

 Seth ne se contentait pas de vivre dans plusieurs corps en même temps, mais aussi dans plusieurs plans et en des temps différents : le passé, le présent et le futur, ceux-ci étant simultanés. Le temps serait une sorte d’arbre aux multiples branches… Il serait aussi, ainsi que l'exprime la doctrine de David Bohm, un ordre implié qui se déploierait et se rejoindrait dans sa course récursive. Seth formule des cycliques en tant que mouvement de l’espace qui génère à notre niveau la chronologie des faits au travers de la circonvolution des planètes.

Une partie de moi rejetait ces idées, mais une autre les approuvait… Peut être est-ce votre cas aussi ? Je n’étais pas au bout de mes surprises…

 Alors que je demandais de l’aide au Divin, au Cosmique ou au Hasard, selon l'entendement de chacun, ce fut un autre livre qui m’aida à mieux comprendre la multi dimensionnalité, en m’informant sur ce que pouvait être réellement  le temps.

 « Rencontres avec l’insolite » est le titre de ce livre. L'auteur, haut dignitaire d’un Ordre Traditionnel bien connu, rencontra, lors d'un voyage à Amsterdam, un "bossu" qui lui raconta son incroyable histoire au travers du temps. Ce bossu lui conta qu'il se promenait tranquillement dans les rues d'Amsterdam lorsqu'il se retrouva soudain dans la même ville, mais à une époque antérieure à son époque de plusieurs siècles… avec la peur de ne jamais pouvoir revenir dans notre temps.  Fort heureusement, tout se termina bien. L’auteur, Raymond Bernard, explique à son interlocuteur (page 182) : «  pendant quelques instants vous avez eu connaissance d’une autre époque existant simultanément avec la nôtre, et aussi réelle que la nôtre. »

 La chance me sourit encore, plus tard :

 Dans les années 1990, alors que j’écoutais le même auteur lors d'une réunion, je faillis tomber de ma chaise lorsque je l'entendis nous dire que la multi dimensionnalité était pure réalité. Il nous précisa que les Boddhisattvas pouvaient s’incarner dans plusieurs corps et qu'il y avait dans notre salle plusieurs personnes vivant ce cas… 

A cette même époque, un ami qui s'intéressait à l'hindouisme m’informa que son gourou expliquait que l’âme pouvait incorporer plusieurs corps dans des plans différents. Ce gourou laissa entendre que lui-même vivait cette expérience.

 Je pense que c’est ce que veut dire Mère Meera : «  La Terre n’est que l’une des dimensions où je travaille. »

 Dans les années 2000, un ami me conseilla un autre livre appelé « Sciences Secrètes ». L’auteur, Isaac Plotain, reprenait l’expérience du Bossu d’Amsterdam et apportait son éclairage de connaissant pour expliquer ou tenter d’expliquer les « portes du temps ».

 Récemment, une amie me conta une expérience qui l’avait marquée et où elle s’interrogeait : l'un de ses corps étant décédé en la période où il vivait, elle vécut, en son corps actuel, le départ de cet autre corps, sa souffrance, ses interrogations et aussi ses connaissances.

 Je lui parlais de la multi dimensionnalité et tout s’éclaira pour elle. Elle en parla à sa meilleure amie qui lui avoua avoir vécu une expérience semblable. Alors que dans cette vie, elle avait des problèmes de surpoids, elle rencontra dans un voyage astral  ou projection, un autre moi qui vivait le jeûne en Afrique, dans un corps squelettique. La théorie de la multi dimensionnalité la rassura et elle eut le sentiment très fort que  cela était vrai et que la vie lui avait fait un beau cadeau.

 Dans l’agenda de Mère, celle-ci dit qu’elle a voyagé comme Mme Théon dans ses 12 corps et qu’elle avait trouvé cela particulièrement dangereux.

 Plus récemment, Christophe Allain, clairaudient, nous informe dans son livre « Journal d’un éveil du 3ème œil », tome 2 page 238, : « Le lutin m’a carrément dit qu’il était moi dans un autre espace-temps avant que je ne vienne ici, dans la 3ème dimension… ».

  Après la réincarnation, les NDE, voilà donc un sujet, la multi dimensionnalité, qui devrait revenir au goût du jour, en attendant l’apparition du supra mental si cher à Sri Aurobindo et Mère Meera, dans le Grand Jeu du Divin appelé par certains « Lila » ou « Maya » , lequel correspond à l'illusion que nous avons du monde physique interprété comme réel. Il faut noter que le virtuel de nos jeux modernes est devenu une réalité...

 En conclusion, je dirai que les prochaines années devraient nous apporter beaucoup de connaissances supplémentaires sur ce sujet extraordinaire. Et, pour finir, je remercierai tous ceux et celles qui ont déjà abordé ce sujet et notamment le « Pionnier de l’Eveil », Daniel Meurois, le franco-canadien, ex essénien selon ses dires.

 Nous nous préparons sans doute à un bond important de notre conscience. Nous vivrons 2012 et son après, que nous construisons ensemble et, comme le dit Nicole Dhuin dans son dernier livre, "Conscience Maya" : « Petit à petit nous laisserons notre tridimensionnalité pour entrer dans la multi dimensionnalité ». Alors à qui se plaindre et surtout de quoi ?

 Bénis soient les humains qui participent journellement par leurs prières, méditations, visualisations ou actions positives et leur morale exemplaire  à l’amélioration de notre futur. A ce sujet puis-je vous suggérer l’excellent mantra  enseigné par Amma : " Om Lokah Samastah Sukhino Bhavantu", ce qui, en français, veut dire : "Que tous les Etres de tous les mondes soient heureux et en paix". Dans une seule prière vous priez pour vous, pour nous et tous les autres… donc pour l’Un.

 L’Aventure continue sur tous les plans et en même temps.

 Un point c’est tout.

  Pipo Mollo.

 D'Isaac Plotain : 

Voici un bel article sur une faculté que nous devrions tous expérimenter un jour, celle de la multi dimensionnalité, avec la faculté de pouvoir changer d'état ou de plan selon notre souhait. Cette faculté est aujourd'hui reconnue par le monde scientifique au niveau des quantas. Voici les actuelles avancées de la science en ce domaine si réservé de l'ésotérisme :

 La physique quantique admet des états superposés inconnus de la physique classique, en stipulant que tout acte d'observation sélectionne instantanément un et un seul état parmi l'ensemble d'états superposés possibles.

 Serge Haroche, directeur de recherche au laboratoire de physique de l'Ecole Normale supérieure, vient de recevoir le prix Nobel de physique, conjointement avec l'un de ses collègues américains, pour la compréhension de ce phénomène. Ses expériences permirent d'étudier et de comprendre le phénomène dit de "décohérence" qui permet le passage d'un état quantique de superposition à un état de comportement classique.

 Je vous ferai grâce des explications sur le montage d'optique très sophistiqué qui permit aux physiciens de réaliser l'exploit de "voir" les subtils changements d'un atome placé dans le voisinage de photons et de comprendre comment cette présence de photons permet d'induire un nouvel état de l'atome.

 Ces récentes expériences de physique quantique nous permettent de comprendre comment les atomes de la matière peuvent passer d'un état à l'autre sous l'action de la lumière, en passant d'un état classique à un état de superposition, puis à un nouvel état classique.

 C'est ce qui est arrivé au Bossu d'Amsterdam dont l'expérience nous est rappelée par Mollo Pipo et que j'évoque dans le premier tome de "Sciences secrètes". J'ai expliqué que le bossu s'était retrouvé à son insu en un endroit où s'était manifestée une porte de passage aléatoire. En ce lieu, des courants telluriques furent la cause du passage du Bossu d'un état à un autre, d'une époque à une autre, et qu'un autre rayonnement, cette fois cosmique, lui permit de revenir.

 Ces rayonnements telluriques ou cosmiques sont de la nature de la lumière. L'espace n'est pas vide, mais constitué de particules ou micros électrons. Certaines de ces particules, mises en mouvement au travers de la multitude de ses consoeurs, deviendraient des photons.

 Selon la physique classique, le photon est la particule associée aux ondes électromagnétiques, aux ondes radio, aux rayons gamma en passant par la lumière visible. Il aurait une masse et une charge électrique nulles. Mais en l'état des connaissances et des méthodes actuelles, on ne peut affirmer que la masse et la charge électrique du photon soient vraiment nulles.

 Les courants cosmiques et telluriques seraient alors des courants de particules de l'espace. De la nature des photons, ils auraient la propriété de faire passer la matière d'un état à un autre, ainsi que ces récentes expériences de physique quantique viennent de le prouver.

 Il n'est pas à douter qu'un jour la Science rejoindra la Tradition. Elle apportera un éclairage sur tout ce qui nous semble aujourd'hui extraordinaire. Elle expliquera la nature multidimensionnelle de nos atomes qui, en passant d'un état à un autre nous permettront de voyager dans le passé ou le futur ou bien d'échanger et de partager avec une autre partie de notre âme qui habite un autre véhicule.

 Merci à Pipo Mollo de m'avoir permis de compléter son article par la vision scientifique que je peux avoir des phénomènes qu'il relate.

 Merci à vous toutes et tous de comprendre que notre monde n'est qu'un état parmi de multiples autres états et qu'il ne tient qu'à vous d'en expérimenter les multiples facettes. Selon les astrophysiciens, notre système solaire est entré dans un champ photonique de haute intensité et certains s'attendent au prochain passage d'une onde lumineuse de grande intensité que nos Frères et Soeurs intraterrestres ont nommé vague systémique. Selon votre choix vous vous maintiendrez dans la même réalité ou bien vous passerez en une autre réalité plus subtile.

 Isaac Plotain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 06/11/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×