Chapitre 7 des échanges avec Isaac Plotain.

Bonjour Isaac,

Merci pour votre réponse!

Je vais essayer de répondre à votre question.

La réponse qui me vient est que si l'on considère le milieu constitué de particules négatives, par rapport à la matière, ces particules s'insinuent entre les atomes. Plus la pression est importante, plus ces particules s'insinuent entre les atomes constitués d'électrons négatifs gravitant autour d'un noyau positif. Ces particules se glissent comme du sable entre les  espaces laissés entre les sphères constituées des atomes, comme un sac de billes, et plus la pression est grande, plus ces billes sont repoussées par le milieu qui s'insinue dans les espaces libres, d'où déformation de la matière et rupture des forces de cohésion

Pour parler en terme scientifique le gradient de pression diminue jusqu'à s'annuler.

Pour l'antimatière le problème est plus simple puisqu'on a un noyau négatif  avec des particules positives qui gravitent autour.

Ces particules (positons) attirent les particules G  et comme la pression du milieu est très forte à ce niveau là, l’épaisseur de la sphère de circulation des particules G augmente en épaisseur et réduit le passage et donc les forces de cohésions augmentent 

Ce que je perçois est assez primaire mais si je suis votre raisonnement, le milieu constitué de particules G ainsi que la densité du milieu  sont à l'origine des forces de cohésion. Ai je bien compris ou dois je reprendre du début ? Ai je mal saisi certaines notions?

Vous expliquez très bien dans votre livre ce qu'est un gradient de pression  aussi on conçoit qu'il s'annule si la pression est infinie et donc il n'y a plus de forces de cohésion

Merci de me faire réfléchir

 Bonjour Pierre,

 Il me semble que vous avez parfaitement compris ce qui se passe entre les particules du milieu et les atomes de matière et d'antimatière. Les images les plus simples sont souvent les meilleures pour comprendre la réalité et nul n'est besoin d'écrire de longues équations pour l'expliquer. Ces forces de cohésion déstructurent donc totalement la matière et permettent à l'antimatière de se coaguler sous la forme d'une énorme sphère. La première étoile naît dans un milieu hyper dense...

 Que va-t-il se passer ensuite, comment va évoluer cette hyper étoile ?

 Bonjour Isaac,

Au moment de la formation de notre galaxie les premiers atomes d'anti hydrogène s'agglomérent rapidement du fait de la pression et des importantes forces de cohésion

En contrepartie les atomes d'hydrogène sont repoussés au loin, mais seront ensuite attirés au niveau de la sphère de pression minimale. Par la suite, l'accumulation de matière réduit l'espace entre l'antimatière et la matière. Lorsque matière et antimatière sont trop proches l'une de l'autre, on a une explosion. Le même phénomène se produira jusqu'à qu'un équilibre soit trouvé, c'est à dire jusqu'à ce que la pression du milieu soit moins importante et l'écorce de matière moins épaisse.

On a ainsi une succession d'explosions qui aboutissent à la formation des systèmes d’étoiles et de planètes !

Voilà ce que je comprends!

Expliquez moi pourquoi vous pensez que les éléments constitutifs des planètes sont différents ! Vous dites que la pression intervient sur la vitesse de l'électron  pour la constitution de la matière. A pression différente correspond une vitesse des électrons différente pour l’atteinte d'un équilibre et donc des matières différentes! Pouvez vous développer?

Amicalement

Pierre

 Bonjour Pierre,

 Vous avez compris ce qui, selon les astrophysiciens, constitue la phase tumultueuse du développement de notre univers. Durant cette période, qui dure 2 milliards d'années, les étoiles explosent en grand nombre pour constituer ce que nous connaissons aujourd'hui, 13,4 milliards d'années plus tard. C'est aussi durant cette période que se forment les différentes matières et antimatières.

 Après cette phase tumultueuse, ces matières et antimatières créées se structurent sous la forme d'étoiles stables. Notre système solaire fut créé bien longtemps après cette phase tumultueuse.

 Vous avez parfaitement compris la formation des étoiles.

 Mais savez-vous comment se forment les planètes?

 Pouvez-vous imaginer une hypothèse plausible ?

 Vous me demandez de vous expliquer comment des matières et antimatières de différentes fréquences peuvent naître au cours de cette phase tumultueuse. Voici une question vraiment importante, relative aux différents plans d'existence qui constituent notre planète, mais aussi toutes les étoiles et planètes de l'univers. Selon la tradition et d'autres informations récentes, il y aurait 7 plans d'existence externes et 7 plans d'existence internes à notre propre planète que l'on appelle URANTIA GAÏA.

La connaissance du milieu cosmique que vous commencez à bien comprendre permet d'aborder, par l'aspect scientifique, des questions qui étaient, jusque là, réservées à la Tradition que perpétuent certaines écoles de sagesse. Ces questions sont, en particulier :

 - La structure des étoiles sous forme de sphères creuses avec des lieux de vie aussi bien internes qu'externes.

- L'existence de plans de fréquences différentes aussi bien intérieurs qu'extérieurs.

- La possibilité d'utiliser le milieu pour se déplacer d'un point à l'autre de l'univers, la vitesse limite de la lumière pour les déplacements étant une erreur commise par nos scientifiques, dû à leur incompréhension de la structure de l'espace.

- La possibilité d'utiliser le milieu pour tous nos besoins énergétiques.

 Etc... Il y a beaucoup d'autres sujets liés à ce milieu puisqu'il est à la base même de la création...

 Avant de répondre à votre question et d'aborder, si vous le souhaitez, cette deuxième question des plans parallèles, je vous propose de terminer notre approche de la formation des étoiles et des planètes sous la forme de sphères creuses.

 La question des plans parallèles nécessite un long développement. Elle est tout aussi passionnante.

 Vous êtes attirés par les êtres qui peuplent le continent intérieur, dans notre troisième dimension.

 Notre propre expérience nous conduit vers ceux qui résident sur ces autres plans matières que nous pouvons rejoindre par l'intermédiaire de portes de passage, une autre passionnante question...

 Nos expériences se rejoignent certainement et je suis particulièrement heureux de pouvoir échanger avec vous sur ces questions.

 A vous lire.

 Amicalement.

Isaac Plotain.   Suite :Chapitre 8 des échanges avec Isaac Plotain.

  


Date de dernière mise à jour : 16/07/2012