Phénomènes extraordinaires, réalité ou illusion ?

Quand le Christ marche sur les eaux du lac de Tibériade, les humains se rappellent 2000 ans après de ce prodige et de ce fait extraordinaire. Quand Spalding, dans "La vie des Maîtres", raconte que ces derniers traversent les torrents en marchant sur les eaux, bien des initiés pensent le fait réalisable. 

Mais quand un quidam est enregistré par une vidéo, marchant sur les eaux d'une rivière, comme vous pouvez le voir sur la vidéo dont je donne le lien, personne ne croit que cela soit possible et qu'il y a forcément un truc derrière cet apparent exploit :

http://www.safeshare.tv/w/gdhRWNSrls

 Voici d'autres tours de prestidigitations tout aussi curieux :

 http://www.youtube.com/watch?v=vk3Mf9yMc2k

http://www.youtube.com/watch?v=fF1erQxy2OM

 Que s'est-il donc passé depuis ces années écoulées pour que tout fait extraordinaire soit dénié ou que l'on recherche forcément une explication physique et rationnelle ? L'homme a tellement perdu la notion de l'irrationnel qu'il s'est enfermé dans une prison qu'il imagine être sa seule réalité.

 L'illusion est de ce monde et il est fort probable que ces vidéos rapportent de magnifique séquence d'illusionnisme. Reste à savoir, et c'est le but de cet article, si nous croyons ce prodige possible et si le Christ a bien marché sur les eaux. Faut-il croire Spalding lorsqu'il raconte, dans son ouvrage, qu'il fallait plusieurs jours à son équipe pour trouver un gué permettant le passage d'un torrent, alors que les Maîtres traversaient la rivière en un clin d'œil, en marchant sur les eaux ?

 Il nous faut, certes, rester lucide et ne pas accepter tout ce que l'on nous présente, mais nous ne devons pas non plus, exclure la possibilité de phénomènes extraordinaires qui nous incitent à réfléchir sur l'extérieur de la prison dans laquelle nous sommes enfermés et de laquelle il nous faudra sortir par nos propres moyens, au risque d'y séjourner encore pour une longue période...

 Quand nous fûmes contactés par ceux qui se présentèrent à nous comme "Les Aigles d'Héliopolis", les magnétophones que nous utilisions pour nos essais se mirent en marche sans notre intervention. Nous en fûmes surpris, même si nous savions que ce phénomène était relativement courant et que des médiums le reproduisaient. L'important, pour nous, n'était pas ce phénomène, mais les informations que nous allions recevoir sur un lieu situé à l'extérieur de cette prison où nous sommes. Il fut qualifié par nos interlocuteurs de "Plan neutre". Nous apprîmes qu'il était possible de passer de notre lieu étroit à cet espace, supposé hors du temps, par l'intermédiaire de portes de passage qui s'ouvraient sous l'influence de courants cosmiques et telluriques.

Balivernes que tout cela, diront la majorité des humains ! Comment un autre espace de vie pourrait-il exister en dehors du nôtre et comment des êtres pourraient-ils y vivre ?

Nous n'avons aujourd'hui aucune preuve physique de l'existence de cet espace, comme nous n'avons pas la certitude que la terre soit creuse et que des êtres vivent sur un continent intérieur. Ces faits, supposés extraordinaires, méritent cependant que nous nous penchions sur leur possible réalité et que nous recherchions les faits et les preuves qui les accréditeraient. Mon ami Fred Ydille est devenu expert dans cette recherche et sans doute connaissez-vous son site internet.

 Le monde tourne en dérision ceux qui participent à des faits extraordinaires à tel point que la majorité d'entre eux se rétractent après avoir raconter ce qu'ils ont vu ou expérimenté. Mon ami Lucien fait partie de ceux qui se sont rétractés. Je l'ai rencontré voici quelques années. Nous avons tout de suite sympathisé. Lucien a passé son existence à explorer les sites templiers de sa région dont il connaît chaque recoin. Lorsqu'il fit savoir qu'il avait découvert un crâne de cristal, il fut l'objet de curiosité qui alla jusqu'au harcèlement. Pour retrouver la paix, il dut se rétracter et affirmer que ce n'était qu'un canular. Lucien parle, en comité restreint, de ses contacts avec ceux qui demeurent dans l'une des cités intraterrestres situées sous le sol français. Il dispose de nombreuses photos d'appareils dits OVNI avant qu'ils ne se dématérialisent pour pénétrer dans la dimension de la cité. J'ai eu le privilège de voir ces photos et même un mini film pris à l'intérieur de la cité.

Peu de gens de l'extérieur pourraient croire à la réalité de ce que montrent ces clichés et encore moins ce que m'a raconté Lucien. "Vois-tu, m'a-t-il dit, quand j'ai révélé l'existence du crâne de cristal, j'ai fait croire que je l'avais découvert en terre, car si j'avais dit la vérité, je serais passé pour fou ou illuminé. Mais comme je te sais capable de croire la vérité, je te ferai la confidence qu'un jour, alors que je me trouvais sur les hauteurs qui dominent un lac, j'ai vu se matérialiser devant moi un engin que l'on nomme OVNI, qu'un rayon lumineux est sorti de cet engin et qu'un crâne en cristal s'est matérialisé à mes pieds. J'avais pour mission de le transmettre pour sa réunion avec d'autres crânes trouvés de par le monde."

 Faut-il croire ce fait extraordinaire ? Faut-il croire à la santé mentale de cet ami ? Beaucoup se sont retrouvés en hôpital psychiatrique après avoir raconté des faits similaires ou de moindre importance. J'en ai pour preuve ceux qui racontèrent leur expérience de NDE, dite expérience de mort rapprochée, puis se sont retrouvés sous sédatif durant une longue période afin d'éliminer de leur mémoire l'évènement que les médecins considéraient comme traumatisant, alors qu'il apportait à ceux qui l'avaient vécu, une foi et une croyance en la réalité de la "vie après la vie". Ce n'est qu'après la parution de l'ouvrage du Professeur Moody qui porte ce titre que les langues se délièrent et que l'on appris que des milliers de personnes, de par le monde, avaient vécu la même expérience et qu'il était possible de croire que la conscience pouvait s'exprimer en dehors du cerveau.

 Revenons aux vidéos dont vous avez certainement pris connaissance par l'intermédiaire des liens que je vous ai donnés au début de cet article. Nous pensons tous, sans exception, qu'il s'agit de pure illusion. Permettez moi, cependant de développer une thèse qui ne fera pas l'unanimité, mais permettra à certains de réfléchir :

 Nous savons que depuis les années 70, certains enfants naissent, doués de capacités exceptionnelles conférées par ce qui fut appelé le "troisième brin d'ADN". Ce fait fut reconnu lors d'une conférence médicale internationale à Mexico. Nous savions que notre cerveau travaillait au ralenti et nous apprenions qu'il en était de même pour notre ADN. Depuis cette époque les recherches de nos scientifiques se sont orientées vers ce qu'il est courant d'appeler "manipulation génétique" afin de donner des caractéristiques exceptionnelles aux plantes, animaux et même aux hommes. Nous rêvons d'une éradication de la maladie et d'un allongement de l'existence. D'autres rêvent, dans les coulisses de leurs laboratoires, à des humains clonés en série, doués de capacités extraordinaires, dociles aux ordres reçus et aptes aux combats.

 Laissons les rêver leur rêve et rêvons d'autres réalités...

 Lorsque je regarde sur Internet les vidéos de ces modernes illusionnistes, je constate que les tours de passe-passe qu'ils présentent sont de plus en plus sophistiqués et que ceux qui les pratiquent sont de plus en plus jeunes. Nous connaissons les illusions présentées par nos prestidigitateurs qui encombrent encore nos émissions de variétés. Aucune n'atteint la qualité de l'apparente illusion que nous présentent ces jeunes et modernes adeptes de la prestidigitation.

 Apparemment, ces jeunes font leur tour en place publique, mais ne présentent pas de sibylle afin de recevoir la récompense de leur talent.

 Quel pourrait être leur but ?

 Les consciences ont besoin d'être éveillées au merveilleux et à l'irrationnel afin d'atténuer les traumatismes que certains pourraient ressentir lors des probables changements auxquels nous devrions participer.

 Ces jeunes surdoués de la prestidigitation sont-ils venus nous habituer à l'extraordinaire qui nous attend ? Je ne puis l'affirmer, mais il me semble que cette hypothèse mérite que nous y réfléchissions... Avant que nous ne découvrions d'autres réalités...

 Un groupe d'échange se forme autour du thème des "Phénomènes extraordinaires".

 Si vous souhaitez recevoir les échanges et y participer selon votre convenance, vous pouvez écrire à :

Claudedelarose@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/09/2012