A qui appartient le Mont Saint Michel ?

 A qui appartient le Mont Saint Michel ?

 Bretagne ou Normandie ?

 La réponse est simple : à la tradition primordiale. Quand on a enlevé le menhir qui était sur le mont, les constructeurs spirituels normands, donc des Throtts, plus que des Kymris bretons, construisirent l’édifice.

 Je découpe l’article en deux parties pour qu’il soit clair :

 1)      Les throtts étaient les grands céphalophores, les hommes ou saints à la tête coupée. Ils vivaient vers Arkangelsk dans l’île Blanche. Les grecs comme le marin  Pythéas allaient s’y faire initier au temple d’Apollon comme ils le disaient métaphoriquement. Les chamans Toungouses les connaissaient bien sous le vocable russe de la terre de Belovodié (Shamballah, l’île blanche). D’autres chamans mongols devinrent les soufis et développèrent un autre courant spirituel. C’est le Shamballah préhistorique, avec ses développements successifs.

 2)      Les bretons étaient continentaux, de grande Bretagne avec Tara, Tintagel, Glastonbury, et les personnages mythiques tirés des mabinoggis,  fresque préhistorique de la tradition primordiale, qui venaient de l’Atlantide de l’ouest avec Peredur, Taliesin, Myrdhyn etc… Un courant naîtra en Bretagne avec les saints bretons, anglais, irlandais, entre le 1er et le 5e siècle. Merlin était anglais, Vivianne française… Ah l’amour ! Trêve de plaisanterie ou d’images bucoliques, revenons à nos moutons qui paissent autour de Dole...

 3)      Le Mont st Michel est un reliquat hermétique de la tradition primordiale. Aux îles Chausey on faisait encore de l’or selon les derniers éléments atlantes dispersés. L'Atlantide engloutie, il demeurera un mythe. Mais la veine tellurique du dragon rejoint d’autres dragons de sagesse en Inde, dans l’Hymalaya et la Chaîne des Maîtres probablement, où le grand Ram avait émigré avec sa nation, en fuyant le schisme des prêtresses de l’île de Sein.  (Voyez Savoret il en parle assez bien). L’inde a conservé la grande sagesse, la Sophia des maîtres disparus, et la Théosophie a su largement apporter une preuve de la connaissance perdue.

 4)      Quand les russes émigrèrent, après leurs tribulations, ils envahirent le continent européen. Ils rencontrèrent les Throtts à la frontière du Danube et se firent initiés par eux, les druides. Ils entrèrent dans ce pays dont les Throtts avait ouvert la voie et formèrent la Gaule en prenant pour centre la grande île des Maîtres : "Chartres". Ils y couronnèrent le 1er roi des Gaules. Mais  peu à peu le druidisme continental gaulois pris de la valeur et développa sa propre sagesse. Il en résulta une scission entre les deux groupes. Ainsi le retour des Vikings en Gaule, occupant Chartres notamment, n’est pas un hasard.

 5)      Le druidisme des Throtts est celui de la Montagne sainte.

 6)      Le druidisme breton était plus tellurique, plus corporatif. Il n’ignorait rien des mystères, mais ses appétits étaient différents de ceux des Throtts.

 7)      Les particularismes qui les diffèrent viennent de votre Vécu, pas de votre savoir, de votre naissance, mais de ce qu’évoque en vous au plus profond de votre âme Bretagne et Normandie.

 8)      Pourquoi ? Nous sommes soutenus par des Egrégores de notre ligne karmique tout simplement et voilà où va notre préférence.  Alors il faut aller plus haut encore. Si je dis c’est ma race qui est la meilleure… je ne comprends rien aux lois cosmiques. Si je dis : elle fut ma nourrice karmique hermétique, mon beau chant d’étoiles, ma mère spirituelle qui m’a bercée, là c’est mieux. C’est plus beau, plus poétique, plus heureux. Nous n’enseignons jamais un savoir mais seulement ce que l’on est et seule notre différence nous enrichit. Osons être notre soi profond mais sans jamais blesser une autre école. Ne soyons pas esclaves de nos idées, de nos empruntes KARMIQUES, libérons nous de notre personnage, de la pièce de théâtre QUE NOUS JOUONS. Oui, nous existons avec une note. Relisez Maurice Magre ou si vous ne le connaissez pas lisez le, avec quelle belle poésie si émouvante il nous raconte l’ésotérisme.

 Vous y trouverez de la joie et de la paix. J’en suis sûr...

 Pergsanti.