L'Ether construira notre futur.

La plus grosse erreur scientifique du vingtième siècle fut certainement de nier l'existence de l'éther. Cette erreur priva notre civilisation d'un progrès considérable. Si l'on s'en réfère aux seuls problèmes de l'énergie et du déplacement, cette connaissance aurait permis un énorme bond d'évolution. Nous aurions évité de brûler des énergies fossiles, en polluant notre planète.

Quand nous inspirons, nous faisons pénétrer en notre être une dose d'éther, élément essentiel à notre vie, au même titre que l'air. Bien qu'impalpable aux êtres denses, l'éther permet aux astres de se mouvoir. Au fil du temps, nous avons perdu cette compréhension vitale.

Par des joutes verbales savamment orchestrées, des êtres nous ont éloigné de la compréhension des lois scientifiques permettant le maintien de notre corps, grâce à cette énergie divine. Seules, quelques écoles, en ancienne Egypte, avaient maintenu cette connaissance et perpétuaient les techniques permettant la conservation de la santé.

Il est vital de comprendre que l'éther est un corps subtil extériorisé par le Sans Nom, qu'il est la base et le support de toute la création. L'éther est le sang du grand constructeur et chaque étoile ou planète est une cellule véhiculée par ce sang.

Il est incroyable que des scientifiques aient pu croire que des astres se mouvaient selon des lois parfaites, dans le vide, sans aucun lien les uns avec les autres.

Réintégrer la pensée que nous vivons dans le corps même du Sans Nom, sous sa haute et bienveillante protection, permet d'éliminer les peurs inscrites au coeur de nos cellules, par l'acceptation de pensées extérieures n'ayant d'autre but que celui de nous asservir. Cette pensée permet d'accepter l'idée que le Grand Architecte nous a offert une énergie, issue de lui-même, capable de subvenir à l'ensemble de nos besoins.

L'éther nous relie à la vie du Sans Nom. Nous vivons dans la réalité de son corps. Cette information majeure permet de comprendre combien il est facile de cheminer sereinement dans la douceur et la paix de l'Origine. L'éloignement de cette réalité nous a fait construire des montagnes d'illusions jusqu'à imaginer un être anthropomorphique décidant pour chacun d'entre nous.

Chaque système solaire est une cellule du corps du Grand Architecte et notre corps lui même, est conçu à son image. Nous sommes un univers en miniature qui répond aux mêmes lois qui régissent le cosmos.

Dans ses ouvrages, Isaac Plotain nous a révélé la construction de notre véhicule, façonné tel un soleil ou une planète, les corps subtils, de la nature du soleil interne et le corps physique, fait de l'écorce de matière. L'éther constitue le sang de la divinité, irriguant et protégeant les deux corps.

L'éther entre dans notre corps par des portes qu'il nous faut découvrir. La vie mécanique que nous menons dans la troisième dimension nous empêche d'intégrer les bienfaits de l'éther, privant nos corps de la possibilité d'une harmonisation avec le reste de la création.

Condenser cette énergie par la pensée pour produire ce dont nous avons besoin sera, dans le futur, le fait le plus extraordinaire que nous vivrons.

Tout cela n'est pas une illusion. C'est une réalité scientifique. L'éther est à l'origine de toute création. C'est aussi l'élément de communication qui nous relie à toutes les formes de vie.

Nous savons maintenant  que nous ne sommes jamais isolés de la vie universelle. Cette connaissance peut nous dégager du marécage engendré par le gouvernement obscur. En employant consciemment l'éther, en comprenant son rôle protecteur et régénérateur, il nous est possible de devenir intouchables par des volontés extérieures et plus jamais nous ne tomberons dans les pièges où notre personnalité s'est si longtemps enlisée.

L'une des plus grandes manipulations du gouvernement obscur fut certainement de nous avoir éloigné de cette connaissance, nous déconnectant ainsi de la vie universelle et de la présence du Sans Nom.

Du point de vue scientifique, cette méconnaissance nous a coupé de la possibilité d'acquérir une énergie libre et gratuite en tout point de l'univers, de construire des engins capables de dépasser la vitesse de la lumière et d'échanger avec nos frères et soeurs de l'espace.

L'utilisation consciente de cette énergie vitale nous permettra dans le futur de déployer les plus extraordinaires faits qui alimenteront notre vie quotidienne...

 Claude Delarose.

 

Date de dernière mise à jour : 04/10/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site