Etre homme ou femme dans la Tradition.

Les templiers de la Massenie reçurent des femmes "étrangères" à l’ordre lorsqu'elles étaient épouses ou compagnes de chevaliers. Mais, peu à peu, elles furent aidées par l’amour courtois qui n’était pas un vain mot, quand on voit tout le développement jusqu’à la Renaissance de l’art spirituel de la peinture, des cathédrales et de l’architecture. La Massenie développa l’aide aux femmes et les aides professionnelles,comme aujourd’hui le sont les droits de l’homme, qui n’ont rien de républicain, mais furent élaborés par la franc maçonnerie initiée, et non par des divergences politiques conventionnelles... Ce sont  les maîtres qui  activent les décisions, non les acteurs de la pièce.

Quelles que soient les âmes et les rayons d’expressions nous pouvons tous ressentir que karma vit en nous. C’est d’ailleurs cela, cette cognition qui nous rend participant de l’univers. Lorsque nous établissons cette cognition, nous oeuvrons dans la laboratoire alchimique, dans l’Ergon véritable que le Père veut que nous établissions et, n'en doutez pas, nous sommes un ferment dans ce laboratoire important de la spiritualisation de l’âme du  créé et de l’incréé, et c’est là le sens de la quête.

Le rappel de certaines de mes vies m’a permis de situer réellement quelle relation j’avais aux êtres, aux façonnages de mes pensées et de mes convictions. Compte tenu que ces dispositions se perdaient dans les ordres traditionnels, qu’on les rejetaient parfois et qu’on les minoraient souvent, par  tous les moyens de la pensée rationaliste, alors je me suis dit que ce savoir devait être à la disposition de tous, mais qu'il fallait des marches. Voyez vous un maître ciselé reste un maître ciselé, dans la chaîne des loups constructeurs de cathédrales.

J’ai trouvé une église en France qui résume tous les mystères Rose Croix depuis la première ronde jusqu’à la 7e ronde de Vulcain. Après plus de 30 années de recherches, ce fut comme un cadeau de nos Maîtres qui me fut fait : le mystère Rose Croix. Seuls les moines kuldées et throtts avaient les clés de Lug pour  entrer en conscience dans le monde spirituel et peu à peu ils apportèrent ces clés dans l’inventaire médiéval et son vocabulaire architectural. Ce sont de très grandes clés qui sont là, en occident. Et parfois nos amis conservateurs ou autres, orphelins inconscients du verbe, font des rénovations, mais en les rénovant ils brisent le vaisseau du graal. L’église ne résonne plus ou le château devient un squelette mort et sans âme. Nous avons fait des exercices dans l'une de ces églises et le coté droit rénové ne fonctionnait plus devant les chants. On sentait que le son se cassait, le vaisseau était brisé, comme l’épée d’arthur. Et dans un autre  château, très connu, où j’ai traduit toute la symbolique à la fois druidique, alchimique, assortissant les voies traditionnelles, le lieu était devenu un squelette minéral. Mais  le lendemain de ma visite je vis  dans mon sommeil, les sauts élancés de la caste druidique ou plus de 300 druides se rencontraient. Il est devenu un raté du compost, aujourd’hui un siège de tourisme évident, vidé de son mercure. Il n’est plus qu’un soufre falsifié et mort selon le langage d’Hermès ou des druides.

Le rosicrucianisme n’est pas porteur de la Rose Croix. C'est le druidisme qui la porte ! Il en est le merlin, le mercure agissant. La Rose Croix est née dans les cœurs de Saint Denis et de Montmartre, puis a transité chez les moines druides kuldées et throtts. Ils étaient les seuls en occident à pouvoir porter cette doctrine secrète du karma de l’homme et de la terre comme doctrine des cycles.


Steiner avait donné une autre indication : nous devons vérifier toutes nos théories spirituelles dans le concret,  dans l’architecture, la sculpture, la peinture et au-delà encore, dans l’archéologie et c’est ce que j’ai fait en revivant mes karmas de druide et de templier. J’ai trouvé des preuves extraordinaires des relations de la chevalerie avec le judaïsme secret et les révélations druidiques irlando écossaises dans le courant du graal au 6e siècle en France, même antérieures à ce courant Rose croix.

Maintenant pensez simplement que nos amis universitaires, qui sont au dessus de nous, sont des orphelins, des orphelins de la parole et de la connaissance. Bien sûr, de beaux fruits peuvent éclore parmi eux lorsque Karma les amène à rouvrir la porte et cela donne en eux alors de magnifiques fruits. Je l’ai constaté
dans la symbolique de l’art Roman et dans l’islam ésotérique.

Bien sûr, femmes et mères sont complètes spirituellement quand elles parviennent à cela. Les femmes devraient porter l’économie, selon le domaine templier. C’est ainsi que les Maîtres invisibles l’avaient décrété en Massenie. Mais voyez vous-mêmes, quelle ignorance traverse ce monde ! "On ne guérit pas des atavismes de Karma", voilà ce que disait Bouddha. Regardons en nous-mêmes, pourquoi faisons-nous vous ceci ou cela ? Pourquoi le pouvoir est il toujours entre les mains des mêmes personnes ?  Bouddha a rejeté le statut de Roi, et Jésus aussi. Pourquoi notre conscience accepte-t-elle que nous soyons des pantins, des acteurs ou des actrices stériles, qui ne comprennent pas encore dans quelle pièce de théâtre ils jouent ?

Au début du siècle précédent, vers les années 1920-1930 les méthodes pédagogiques des tibétains étaient de taper avec des règles en fer ou en bois sur les mains des élèves. Heureusement, nous avons aujourd’hui Dolto. Qu’est ce que cela signifie ?  Où est la compassion bouddhique ? Qu’est ce que la compassion et ou est elle ? Chez les tibétains ou chez Dolto ?

Méfions nous des théories toutes faites, élaborons notre pensée nous mêmes, sans cesse, et nous en recueillerons de magnifiques fruits...


Pergsanti



 

Date de dernière mise à jour : 13/03/2012