L'Arche d'Alliance.

Nous connaissons les hautes valeurs morales de la chevalerie templière et le magnifique égrégore constitué par les chevaliers incarnés et ceux demeurés sur l'autre plan.

Lors d'un voyage au Portugal le Grand maître d'un ordre templier, fit cette confidence à l'un de mes amis : Hugues de Payns et ses compagnons n'étaient pas partis défendre les pèlerins sur les routes de Jérusalem. Ils avaient pris le chemin de l'Orient afin de prendre contact avec les initiés arabes et recevoir d'eux de très hautes connaissances. Ce grand Maître affirma que trois templiers détenaient le grand secret de la Pierre Philosophale. Nos recherches nous permirent de découvrir l'histoire de la perpétuation de cette connaissance depuis le Pape Jean XXII, que l'on appelle le Pape alchimiste. L'histoire secrète de l'Ordre créé par ce pape est particulièrement intéressante à connaître. Il s'est perpétué depuis cette époque lointaine jusqu'à nos jours.

Les templiers étaient aussi partis à la recherche d'une autre connaissance secrète, celle de l'arche d'alliance.

Lorsque notre groupe de recherche sur l'énergie libre recueillit un certain nombre d'informations de la part de nos Frères d'un autre plan, ses membres ne s'attendaient guère à recevoir des informations précises sur ce que pouvait être l'Arche d'Alliance.

Déjà nous avions reçu des informations et des conseils sur ces énergies propres capables de sauvegarder notre planète. Il nous fut précisé qu'il existait une énergie terrestre que Tesla appréhenda lors de ses recherches et une énergie cosmique qui, si on la manipulait, jouait sur les paramètres espace/temps. Il nous fut conseillé de limiter nos recherches à l'énergie électromagnétique terrestre.

Puis, plus tard, nous reçûmes cette précision :

En réalité, il ne convient pas de parler « d’énergies » au pluriel. Il n’y a, dans l’univers qu’une seule énergie, celle de la lumière primordiale. Cette énergie se module selon les champs d’expression  et les sphères dans lesquelles elle s’exprime. Votre monde a connu, à des moments de l’histoire, la manifestation de cette énergie primordiale. Citons l’Arche du Témoignage (que vous nommez « Arche d’Alliance »). Toutefois, l’humanité peut (et doit) accéder à l’usage d’une forme de cette énergie primordiale. L’énergie de la lumière est une piste très sérieuse à suivre. 

Ainsi donc, nous avions la révélation que l'Arche d'alliance fut un instrument qui puisait sa puissance dans l'énergie de l'espace, et nous comprenions pourquoi cet instrument crachait le feu : l'énorme condensateur, constitué par les deux anges, crachait l'éclair en se déchargeant. Mais il se produisait autour de l'arche, ce qu'il est convenu d'appeler une modification de l'espace temps. Celle-ci permettait alors aux entités d'autres plans de pouvoir s'exprimer et d'être entendues par ceux qui se trouvaient à proximité.

L'un de mes amis me demanda si cet Arche d'Alliance avait séjourné à Chartres. Je n'en sais rien, bien sûr, mais quand on connaît l'histoire secrète du Temple et que l'on sait que de nombreux chevaliers se sont réfugiés en Angleterre, puis en Ecosse, il est possible qu'elle ait en effet séjourné en ce lieu lors de la fuite des chevaliers. En tout cas, certains chercheurs affirment avoir retrouvé des traces de son séjour en Ecosse.

Claude Delarose.