Le Cœur, moteur du changement du monde.

Le Cœur de l’humain contient dès sa naissance la Connaissance Universelle et la Vérité absolue.

Il ne peut en être autrement car l’humain est à l'image et à la ressemblance de son Créateur. Il le découvrira progressivement au travers de son vécu et de ses expériences.

Ce ne sont pas les messies, gourous, leaders politiques ou dirigeants de toutes sortes qui résoudront à notre place les difficultés de la vie car c'est, avant tout, une affaire de Conscience, de responsabilité et d'efforts personnels pour chacun d'entre nous.

Mais voilà, nous sommes différents les uns des autres ; nous ne parlons pas le même langage et nous avons des intérêts qui divergent ! Nous ne connaissons même plus notre voisin de palier...

Alors comment faire ? La logique voudrait que l'on cherche le point commun propre à tous les êtres humains ; la porte vers l'"Essentiel" est certainement dans la quête de ce qui nous unit.

Trouvons donc ce point de convergence, tous ensemble ! Il n'est pas dans la politique et ses mensonges, ni dans la main des militaires, ni dans les dogmes figés des sectes et des églises, ni dans la drogue des désespérés et encore moins dans les sociétés multinationales exploitant les humains et détruisant les ressources de la planète. Même dans ces systèmes et idéologies, les hommes et femmes qui les composent ont le même  point commun. Mais écoutent-ils les messages de leur Coeur? Non, car l'amour de l'argent et du prestige les étouffent trop souvent. Ils ont des intérêts personnels et se soucient peu du bonheur de l'humanité.

Le vrai point commun  pour chaque être humain, est le Coeurnon pas l'organe physique, mais la conscience profonde qui dort au fond de chacun de nous et nous suggère où se situe le Bien où le mal. Même l'homme le plus mauvais est poursuivi par cet "Oeil" qui l'observe. S'il prête l'oreille, ce Coeur lui dira que le vrai bonheur réside dans la qualité de la vie, dans l'acte d'aimer et de rendre service aux autres ; mais ces sentiments sont, hélas, étouffés par les cultures, les dogmes, les idéologies, les préjugés, les coutumes, les croyances, les réflexes de consommation et l'assistanat promulgués et rabâchés, sur de puissants médias d'informations, par les maîtres de notre monde moderne.

On ne peut obliger les humains à s'aimer par des lois. Par contre le Coeur possède les aptitudes naturelles à l'amour, à la créativité, à la liberté qui sont les seuls attributs qui peuvent changer le monde et rétablir le bonheur de l'humanité. Mais sont-elles suffisantes pour faire fonctionner la machine économique mondiale, comme elle est structurée de nos jours ? Observons l'expérience acquise depuis la nuit des temps : aucune stucture pyramidale n'est en mesure de régler les problèmes qui se présentent à nous.

Lorsque l'on prépare une réunion conviviale entre amis il n'y a pas de règlement, pas de hiérarchie, chacun propose ses services suivant ses possibilités et une merveilleuse soirée se construit avec tous ces actes spontanés. Pourquoi ? Parce que chaque être humain possède des compétences propres, des idées, des initiatives qu'il peut mettre au service des autres. Il en est de même dans son métier, qu'on soit ouvrier, juge, pharmacien, comptable, dirigeant ou autre. Rien n'est impossible aux hommes de bonne volonté car tout texte, tout règlement, tout intérêt s'interprète et se lit entre les lignes. C'est là que le Coeur doit intervenir comme le moteur du changement du monde. Le Coeur dira à la boulangère de donner gratuitement du pain à un sans-abri qui passe, au producteur de fruits en révolte de ne pas détruire sa récolte mais de l'offrir à des indigents, au militaire de tourner sa main vers l'aide humanitaire, au banquier de baisser ses taux de prêt pour les plus défavorisés, au juge de considérer la réalité humaine avant ses codes, au riche de donner son surplus aux plus démunis, ou même au ministre de préférer la vérité aux mensonges.

Pas besoin de tout casser pour agir et réussir.

Impossible me direz-vous, l'histoire nous l'a prouvée ? Personnellement je crois encore en l'homme car je suis un humaniste convaincu que des hommes et des femmes agiront selon leur Coeur, à condition que nous arrivions à réveiller les consciences endormies par le tapage des pubs, discours, modes, médias dont l'objectif est la consommation et le profit d'une minorité. Les "gens de Bien" agissent instinctivement en écoutant leur Coeur. Pourquoi pas les autres ? Ces derniers ont peur du "qu'en dira-t-on", du "de toute façon ça ne servira à rien", des moqueries de leur entourages les prenant pour des naïfs. Les détracteurs sont surtout ceux qui se complaisent dans les apparences, les modes, le standing, le profit, les brillants discours et toutes sortes de mirages. Ils se rient des actes des "gens de Bien" alors qu'ils dénoncent eux-mêmes l'échec de tous les systèmes et institutions de cette fin de siècle qui ne sont que les résultats de leur propre comportement.

La solution est donc dans le Coeur des êtres humains, dans leurs complémentarités, leurs initiatives, leurs créativités et leur certitude que c'est l'homme qui sauvera la planète et non pas un quelconque messie. L'humanité n'a pas besoin de systèmes, institutions, hiérarchie, décrets, dogmes qui sclérosent et corrompent. Par contre, elle a besoin de se réveiller et de se dire qu'il faudrait que chacun fasse des efforts pour lutter contre ses propres défauts ; tout commence par là ! Si au départ quelques hommes comprennent cela, puis des milliers par la suite, et encore des centaines de milliers... les systèmes actuels changeront d'eux-mêmes. A quoi serviront les lois, les décrets, les impositions de toutes sortes puisque les humains agiront alors selon leur Conscience profonde. La guerre, le vol, le viol, le mensonge, la drogue, et toutes les abominations actuelles n'auront plus aucune raison d'être. Mais avant, ce sont les exemples journaliers de tous ces "Gens de Bien" qui entraîneront  nos enfants dans cette direction car le Bien est, au même titre que le mal, contagieux. C'est leur avenir que nous préparons. Ce sont nos enfants qui deviendront les futurs ouvriers et dirigeants de la planète.

Alors inutile de combattre les politiciens cachés derrière leurs mensonges, les militaires assis sur leurs bombes meurtrières, la justice liée par le carcan de ses lois, les sectes et les religions figées dans leurs dogmes. Il suffit simplement de penser que là aussi il s'agit d'hommes et de femmes que l'on empêche de penser librement. Il faut réveiller la conscience humaine face à un avenir sans issue en dehors de la puissance du Coeur. Le changement s'opérera par la volonté d'accomplissement que chacun y mettra. Appliquons la maxime :

«  Ne le dis pas, fais le ».

Le changement du monde dépend de si peu, d'un réveil, d'un peu d'amour et de bonne volonté. Bouchons nous un instant les oreilles au bruit qui nous entoure et écoutons ce que nous dit le plus profond de nous-mêmes. Méditons un instant sur la faisabilité de cette proposition et regardons franchement l'avenir qui nous attend si nous ne réagissons pas.

Alors êtes-vous prêts pour commencer demain ? Pas plus tard que demain car les jours suivants il sera peut-être déjà trop tard. Une partie de l'humanité se dirigera vers son autodestruction alors que l'autre manifestera son Ascension par la puissance et les qualités de son Coeur !

N'en doutons pas : le changement est en marche. Nous devons choisir la voie que nous souhaitons prendre et je vous invite à choisir celle du Coeur ! 

Magnohm.  

Date de dernière mise à jour : 18/07/2013