Voyage astral ou projection.

La préface de mon premier article : « Sommes-nous seuls dans l’Univers ? » est paru sur Internet. 

 Je me suis inscrit sur ce site en tant qu’auteur car le principe de l’Echange et du Partage me convient bien. Je ne suis pas un écrivain et je ne me voie guère raconter ce qui a  été écrit mille fois, par bien meilleur que moi.

 Par contre, j’aime redonner ce que j’ai reçu et conseiller aux autres quelques bons écrits ou chefs d’œuvre, car j’ai moi-même trop acheté de mauvais livres, ou des livres inconsistants.

 Celles ou ceux  qui lisent  ma prose semblent apprécier les résumés que je leur propose.

 Afin de mieux comprendre comment certains humains « partent en voyage », en « sorties de corps », en «décorporations »  dans des endroits inconnus, ou dans la terre creuse, ou dans des OVNI, ou dans le passé ou le futur, j’ai souhaité échanger avec vous quelques bases ésotériques sur  nos différents corps.

 Les voyages astraux sont connus maintenant, peut être trop ! Il est facile de broder sur ce sujet. En France, ce sont les Meurois-Givaudan, auteurs de nombreux ouvrages sur le sujet, qui ont vulgarisé cette capacité de l’être humain. Bien sur, ils firent l’objet de sarcasmes et de critiques. Le Canard Enchaîné ne les appelait-ils pas, avec un certain humour, les cosmiques troupiers ?

 Certains ésotéristes, voir connaissants, que je considère très sérieux, préfèrent employer un terme plus exact pour le voyage astral : la Projection.

 La Projection est un acte qui consiste à libérer son corps psychique et ses attributs : conscience, intelligence, pouvoir et sens. L’âme guidant le corps psychique, il n’y a plus de limitations physiques, plus de temps et d’espace. Pour certaines personnes cela se fait pratiquement à leur insu, sans préparation ni technique spécifique ;  nous en reparlerons.

 Il y a environ 20 ans, je suis resté scotché devant une émission régionale sur FR 3 :

 Un professeur cancérologue, écrivain nantais, présentait une « collaboratrice » qui prétendait aller voir dans le corps des malades que soignait ce dit médecin.

 Lorsque ce professeur avait rencontré cette femme, elle lui avait indiqué un petit problème de santé qu’il avait vérifié médicalement.

 Il  aurait pu lui conseiller un ami psychiatre. Il a préféré l’étudier à l’hôpital et vérifier ses « prétentions ». Il a autorisé cette personne à aller dans les chambres des malades et elle revenait avec des diagnostics sans erreur. Ils avaient même de l’avance sur certaines maladies  déclarées sur le plan psychique mais pas encore sur le plan physique. Etes-vous perplexes ?…

 Cette échappée du corps psychique nous la pratiquons tous, la nuit par exemple.

 Les ésotéristes séparent  bien les rêves des projections, mais il faut des années d’études pour en comprendre la différence ; là aussi certains auteurs ont fait œuvre utile ; je pense à YRAM. Il faut aussi remercier l’excellent travail des écoles ésotériques ou ordres initiatiques qui transmettent un enseignement très en avance, venant de loin dans le temps.

Je n’ai pas d’écrits à vous proposer, mais je serais heureux d’échanger avec vous sur ce thème. Posez moi les questions que vous souhaitez ou faites moi part de vos propres expériences 

Mollo Pipo.

Date de dernière mise à jour : 08/01/2012