Maha et le Haut Conseil (suite).

Le manichéisme est une philosophie qui se base sur l'opposition du bien et du mal qui, il faut bien le reconnaître, est la réalité de ce plan. Mon actuelle vision rejoint plutôt celle de Maha, lorsqu'il explique que le mal est en fait une absence de bien et n'a, en fait, aucune réalité. La compréhension du bien commun élimine ce que nous appelons le mal. 

La proche séparation entre les humains, dont il est question aussi bien dans la bible que dans les révélations du nouvel âge, en ces temps de la Parousie, ne se fera pas entre des gens alliés au bien et d'autres alliés au mal. Il s'agira, en fait, d'un changement de niveau. Les personnes qui ont compris l'utilité du bien commun, la nécessité de s'entraider et non de dominer les autres, passeront au niveau supérieure, en l'occurrence la cinquième dimension. Les autres redoubleront tout simplement dans cette même dimension. Cela ne constitue pas une punition, mais le simple constat du niveau atteint, en fait le passage dans une classe supérieure pour certains.

 Quand je discute avec des membres de ma propre famille, je suis étonné de constater combien certains sont heureux à la perspective de revivre une autre vie dans cette dimension. La description que je peux leur faire de la cinquième ne les intéresse absolument pas. Et je respecte leur point de vue, sachant qu'un jour ils changeront de classe et que, peut être ils obtiendront le diplôme final avant moi.

 J'ai toujours été convaincu de mon inaliénable droit à me désolidariser momentanément de cette humanité, si elle persistait à s'éloigner de la spiritualité qui est la mienne.

 Jamais je n'accepterai de me faire implanter une puce sous la peau ! C'est pourtant ce qui attend ceux qui persévérèrent à penser qu'ils doivent être dirigés et protégés contre d'illusoires dangers créés de toute pièces par ceux qui veulent se maintenir au pouvoir.

 Le but de notre site, cela est exprimé clairement, est de faire ressortir les plus belles choses de ce monde. L'amitié et la fraternité vraies en font partie. Si des rivalités et mesquineries s'incèrent encore dans les Ordres initiatiques aussi bien que dans le monde extérieur, il n'en demeure pas moins qu'ils sont des écoles où il est  possible d'apprendre au contact des autres. Mais ces mesquineries doivent être exclues des échanges et des partages qui se font entre les auteurs et les lecteurs de ce site. Nous  rêvons aujourd'hui d'un monde plus vaste, respectueux et fraternel. Alors, quelle qu'ait pu être l'école fréquentée, profitons de ce site pour partager les connaissances acquises en leur sein avec ceux qui les respecteront. 

 C'est au sein d'un Ordre chevaleresque et templier que j'ai fait la connaissance de celui que j'ai reconnu, plus tard, être le Maha pour un temps donné. Lui- même n'avait jamais soupçonné, même s'il connaissait parfaitement le précédent à cette fonction, qu'il serait pressenti pour assurer cette haute responsabilité. Il hésita longuement avant de l'accepter et d'être intronisé à cette fonction dans un lieu que ceux qui connaissent la tradition parlent bien souvent sans savoir ni où il est, ni ce qu'il peut représenter comme sécurité pour ce monde.

 Les personnalités de ceux qui assumèrent cette responsabilité sont secondaires. L'important demeure l'existence du Haut Conseil et la manière dont il agit sur ce monde afin qu'il parvienne aux étapes prédéfinies. Savoir que ce monde n'est pas un monde anarchique est réconfortant. Notre rôle est donc de le faire savoir à ceux qui sont prêts à accepter  cette incroyable vérité.

Il m'a été demandé où se situait le Haut Conseil. Au niveau de notre plan, il n'a pas de lieu défini. Les 12 membres qui le composent demeurent en différentes régions du monde. Chacun dispose de la capacité de se projeter afin d'échanger avec l'un ou l'autre d'entre eux, selon les besoins. Mais lorsqu'ils doivent agir, ensemble, sur l'une ou l'autre des parties du monde, ils se réunissent physiquement dans le lieu correspondant. Les lieux discrets ne manquent pas. Les Maisons secrètes de la Rose Croix offrent, si nécessaire, l'hospitalité aux membres du Haut Conseil.

Nous arrivons à la fin d'un cycle prévu de toute éternité. Remercions ceux qui ont oeuvré afin que le plus grand nombre de nos Frères et Soeurs franchissent le seuil qui se présente à nous et se libèrent des lourdeurs de cette dimension.

J'ai une pensée particulière pour celui que j'ai toujours considéré comme mon Père spirituel, celui qui fut Maha pour un temps donné...

Claude Delarose.

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/04/2012