Les étoiles et les planètes sont-elles pleines ou creuses ?

J'ai cru longtemps que la terre était pleine. C'est en tout cas ce que l'on m'avait appris à l'école : elle s'était formée par agglomération de matières naviguant dans l'espace interstellaire. A l'origine, une masse plus importante que les autres avait attiré d'autres masses, plus petites, par effet gravitationnel. 

Un jour, je me suis interrogé sur la formation de cette première masse, plus importante que les autres, qui avait attiré les autres pour former la terre pleine. Comment s'était-elle formée ? 

Inévitablement, de la même manière que la terre : une masse plus importante, etc... 

Par un simple effet de logique j'ai dû, de proche en proche, remonter à l'origine des myriades d'atomes de matières dissociés les uns des autres et flottant dans l'espace. 

J'ai dû m'interroger sur la manière dont ces premiers atomes de matière dissociés s'étaient agglomérés, puis sous l'action de quelles forces ils étaient restés compacts, pour pouvoir, un jour, former cette terre, théoriquement pleine. 

Jamais je ne suis parvenu à expliquer comment des atomes de matières pouvaient s'agglomérer autour d'un point pour former une première structure de base à la future Terre pleine, les forces gravitationnelles étant incapables de fournir une telle explication. 

Les tenants des astres pleins et des astres creux sont tous d'accord sur l'origine de la formation des étoiles à partir d'une bouillie de matière et d'antimatière. 

Ils sont d'accord sur la formation d'une hyper étoile qui explose pour former de plus petites étoiles et ainsi de suite, durant les deux milliards d'années qui correspondent à la phase tumultueuse de la formation de l'univers. 

Leur point de vue diverge, par contre, sur la formation de la première étoile et l'apparente disparition de l'antimatière. 

Les tenants des astres pleins ne savent pas et n'expliquent pas comment et où serait disparue l'antimatière. Ils s'interrogent, émettent des hypothèses et la recherche au sein de l'univers. 

Les tenants des astres creux expliquent qu'à l'origine, sous l'action de la très forte pression du milieu, l'antimatière se concentre pour former une énorme sphère, alors que la matière se disperse. Lorsque la pression du milieu diminue sous l'effet de l'expansion de l'univers, la matière vient se concentrer au niveau de la sphère d'inversion de la pression du milieu, à une certaine distance de la sphère d'antimatière. Ils expliquent ainsi où se trouve l'antimatière : elle est invisible au coeur des étoiles. 

La première étoile serait une SUPER ETOILE CREUSE qui générera d'autres étoiles creuses..

Les tenants des étoiles pleines n'expliquent pas pourquoi les étoiles explosent. 

Les tenants des étoiles creuses expliquent qu'au fur et à mesure que la matière se concentre en une sphère creuse, la matière se rapproche de l'antimatière. Lorsque la matière est trop proche, l'étoile explose... 

Pour les planètes : 

Nous avons évoqué la position des tenants des planètes pleines. Mais il n'a jamais été observé que les astéroïdes s'agglutinaient. L'effet de la gravitation ne le permet pas. 

Les tenants de la terre creuse expliquent que les planètes se formeraient par expulsion d'une masse d'antimatière depuis le centre d'une étoile, laquelle entraînerait une masse correspondante de matière. En se refroidissant, la planète formerait une sphère creuse avec des ouvertures polaires dues aux forces centrifuges. 

Aujourd'hui, il est impossible de dire qui a raison ou tord. Tout reste à démontrer et à découvrir. 

Pour ma part, je dis simplement que les tenants des astres creux ont plus d'arguments scientifiques et d'observations astronomiques en leur faveur. Les voici : 

1 - L'existence des trous noirs, leur mode de fonctionnement milite en cette faveur. En effet, aujourd'hui, un certain nombre d'astrophysiciens émettent l'idée que les trous noirs pourraient être constitués d'antimatière et seraient à l'origine de la formation des étoiles. Ils ont observé des trous noirs de différentes puissances.

Nous savons qu'un trou noir absorbe la matière. L'idée fut émise que la matière absorbée ressortirait sous la forme de fontaine blanche ou trou blanc. Cette idée, résultant de considérations mathématiques issues de la relativité générale, est hautement spéculative. Elle est loin d'être admise par les astrophysiciens.

Les théoriciens des astres creux, qui sont avant tout des physiciens et non des mathématiciens, expliquent que la matière ne ressort pas sous forme de fontaine blanche, mais se trouve tout simplement piégée au niveau de la sphère d'inversion de la pression du milieu, pour former l'écorce de la future étoile. Ils rejoignent en cela les physiciens qui pensent que les trous noirs sont de futures étoiles. 

2 - En 1999 des astrophysiciens hispano américains observèrent l'explosion d'une super nova (étoile géante supérieure à 25 fois la taille du soleil). Ils constatèrent qu'il restait un trou noir à la place de cette étoile géante.

Cette observation tend à prouver qu'une étoile serait bien constituée d'un trou noir formé d'antimatière, puis de matière située nécessairement à une certaine distance. Cette étoile géante était donc creuse avant son explosion et la dispersion de la matière qui l'entourait.

3 - Tous les astrophysiciens sont d'accord sur le fait qu'une étoile grossit pour se transformer en étoile géante. 

Comment cette étoile fait-elle pour grossir? 

Les tenants des astres pleins n'ont aucune explication à fournir. Si nous prenons un ballon plein constitué de matière expansive comme du caoutchouc, par exemple, comment cette boule pourrait-elle grossir ? Par contre, si ce ballon est creux, il suffit que la pression interne augmente ou que la pression externe diminue pour qu'il le puisse. Les tenants des astres creux expliquent que, au fur et à mesure de l'expansion de l'univers, la pression externe du milieu diminue. Par contre la pression interne induite par la masse d'antimatière demeure identique. L'astre grossit nécessairement pour que les pressions interne et externe s'équilibrent. 

Ainsi grossissent les étoiles creuses... 

Pour les planètes creuses, c'est un autre débat et les preuves ne sont pas aussi évidentes que pour les étoiles. 

Tout dépend du mode de formation des planètes : par accrétion de matière, ou bien à partir de l'étoile elle-même. 

Il faudrait que les tenants des planètes pleines expliquent comment des masses de matière éloignées peuvent s'attirer et que les tenants des planètes creuses expliquent le mode d'expulsion des planètes à partir du soleil. 

Le débat reste donc ouvert. 

Pour ma part, j'ai une explication à donner sur la manière dont sont enfantées les planètes à partir des étoiles. 

Je fournirai les explications à ceux qui me les demanderont : 

isaacplotain@yahoo.fr 

Bien cordialement. 

Isaac Plotain.

 

Date de dernière mise à jour : 06/09/2013